De Rotorua au Tongariro National Park



🇫🇷 18 novembre : Nous passons la nuit dans un camping gratuit au bord du très joli lac Okaro dans la région des parcs géothermiques et de la ville de Rotoroua.

Le lendemain nous visitons le célèbre site géothermique de Wai-O-tapu (“eau sacrée “ en maori). Nous partons pour une balade d’environ une heure sur un circuit ultra-balisé en compagnie de dizaines d’autres touristes. Au programme, différents points d’eau bouillonnante avec une sympathique odeur de souffre pour le plaisir de nos narines.



On passe vite notre chemin, nous décidons de passer la nuit dans un charmant camping au bord du lac Taupo. Il fait frais, il fait gris (au point de ruiner notre première session barbecue!)


20 novembre - Nous partons tôt pour atteindre notre prochain objectif: le Tongariro National Park.


La météo commence à se gâter sérieusement et on commence à se douter que nos randonnées dans le parc (dont la plus célèbre, le Tongariro Alpine Crossing, qui n’est autre que l’un des 9 "Great Walks" de Nouvelle Zélande) vont être quelque peu limitées par le froid et la neige!



Nous passons la nuit la plus froide depuis le début du voyage dans un camping dans la ville de Whakapapa au pied du Mont Tongariro. Il pleut depuis des heures et la température avoisine les 0 degrés dans le van! (Martha kiffe!).



21 novembre - Nous nous réveillons sous un beau ciel bleu, contre toute attente. Nous allons nous renseigner à l’office du tourisme, la météo prévoit de la pluie et de la neige dès la fin de matinée... l’Alpine Crossing, c’est cuit pour nous!




On part pour la Tama Lakes track, rando de 17 km,  qui nous emmènera au plus près des paysages lunaires et des lacs volcaniques. La pluie retardant son arrivée on a pu profiter de paysages grandioses jusqu’au pied du beau volcan Ngauruhoe qu’on ne se lasse pas d’admirer. 



Comme prévu, on a eu droit à notre douche gratuite sur la dernière demi-heure du sentier, la pluie ne nous a pas fait de cadeaux !


Demain on quitte la région pour descendre vers Wellington et bientôt quitter l’île du nord!



🇮🇹 18 novembre- Passiamo la notte in campeggio sul piccolo lago Okaro nella regione dei parchi geotermici e della città di Rotoroua.


Il giorno dopo visitiamo famoso il sito geotermico di Wai-o-Tapu (“ acque sacre” in lingua maori). Percorriamo in sentiero per circa un oretta, insieme a tantissimi altri turisti, fermandoci lungo il cammino per osservare diversi laghi d’acqua calda (anzi bollente) che emanano vapore e un simpaticissimo odore di zolfo.



Decidiamo di non restare troppo a lungo in questa regione (la geotermia non ci fa impazzire!) e ci spostiamo per passare la notte in campeggio sul lago Taupo.

Il tempo inizia a rovinarsi, il cielo è nuvoloso con una pioggerella continua, proprio oggi che Raz si è lanciato con il primo barbecue, primo fail !!!


20 novembre- Partiamo presto per raggiungere il nostro prossimo obiettivo: il Tongariro National Park, parco nazionale molto famoso in Nuova Zelanda. 




Il meteo non è proprio dei migliori e iniziamo a pensare che dovremo rinunciare al trekking (il famoso Tongariro Alpine Crossing, uno dei 9 “Great walks” della Nuova Zelanda) nel parco, causa freddo e neve. 

Trascorriamo una notte al freddo e al gelo, in un campeggio nella città di Whakapapa ai piedi del vulcano, con temperature vicine allo zero nel camper durante la notte, per grande la gioia di Martha! (meno male che fa caldo in Nuova Zelanda a novembre!!)


21 novembre - Ci svegliamo l’indomani con un’inaspettato cielo blu e un bellissimo sole!




All’info point sconsigliano fortemente il Tongariro Alpine trekking causa intemperie previste a fine giornata! In effetti si tratta di un trekking di 7-8 ore con una certa difficoltà legata all’altitudine. Non essendo alpinisti provetti, optiamo ragionevolmente per il piano B.




Decidiamo di fare una gita più semplice e stare più a bassa quota , la Tama Lakes trak. Si rivela essere un trekking di 17 km, con paesaggi vulcanici mozzafiato. Abbiamo ammirato il vulcano Ngauruhoe in lungo e in largo sotto il sole, infine sotto la pioggia che ovviamente non ci ha risparmiato!




Domani si riparte direzione Wellington, capitale della Nuova Zelanda per poi lasciare l’isola del nord per scendere più a sud.

Commentaires

  1. Ma chère cousine préférée, est ce que je peux te dire que je suis profondément jaloux de te voir visiter la partie de la NZ que je n'ai pas pu parcourir à cause de la météo ? Quoiqu'il en soit profitez en à fond ! Gros bisous français !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisque malgré mon mail renseigné mon nom n'apparaît pas, c'est Jean-Paul 😉

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés